Après 2 ans à vous informer sur les enjeux de la lutte écologique, nous avons besoin de votre soutien.

La cause animale négligée par les écolos

04/01/2024

Écrit par :

Simon Brisard

Photos de :

Sarah Leveaux

Aurèle Castellane

Banderole de l’association L214 devant l’hotel de ville , Lyon, mars 2022
Photo  : Sarah Leveaux | @sarah.lvox

Les écologistes accordent une place importante, voire centrale, à l’utilisation animale dans leurs modèles de transition. Tandis que les antispécistes veulent l’abolir. Si leurs dissensus sont souvent pointés, le mouvement écologiste a de quoi s’inspirer de l’approche radicale antispéciste. Cela lui permettrait notamment de sortir du triangle carbone-ressources-humain.es, et ainsi gagner en robustesse.

"[...] la pensée antispéciste est plutôt anarchiste et focalisée sur la cause animale."

Action d’étiquetage et de sensibilisation par L214, Lyon, novembre 2023
Photo : Aurèle Castellane | @broth_earth

L’écologie n’est pas assez résolue sur la cause animale

La pensée écologiste est plutôt sociale et progressiste, et vise à faire émerger un projet de société, tandis que que la pensée antispéciste est plutôt anarchiste et focalisée sur la cause animale. Un des avantages d’une lutte spécialisée est qu’elle peut se permettre d’être plus radicale, et ainsi de bousculer encore plus les conventions et les normes sur un sujet établi. Le mouvement écolo doit donc s’intéresser aux mouvances antispécistes pour renforcer son projet.

En effet, son projet est encore trop obnubilé et centré sur la comptabilité carbone et la gestion des ressources naturelles. Pour considérer l’écologie comme la porte d’entrée pour un nouveau modèle de société, une réflexion antispéciste ne peut être omise. Comme sur toute autre cause d’oppression d’ailleurs (féminisme et minorités de genre, luttes décoloniales et antiracistes, anticapitalisme et approche libertaire, etc.), avec une approche intersectionnelle

Pancarte et fumigène lors de la marche Look Up, Lyon, mars 2022
Photo  : Sarah Leveaux | @sarah.lvox

L’antispécisme est radical par essence

L’antispécisme remet profondément  en question les rapports entretenus par les êtres humain.es avec les autres espèces animales, par le prisme de la sentience. En effet, de par leur capacité à ressentir des émotions et à percevoir l’environnement qui les entoure et leurs interactions de manière subjective, on se doit de traiter un.e animal.e comme on traiterait un.e humain.e. Il n’est donc pas question d’améliorer les conditions de service et d’exploitation des animaux : il s’agit de les abolir.

Les antispécistes sont les porte-voix d’une majorité silencieuse : de milliards d’animaux exploités ou tués au service de l’humain.e. Le traitement ignoble qu’on leur réserve et leur impossibilité à se défendre face à une exploitation intensive et usinée justifient une contestation forte. La mouvance antispéciste a historiquement employé et emploie toujours régulièrement l’action directe : incendie,  sabotage, fausses menaces de contamination, etc.

Action d’étiquetage et de sensibilisation par L214, Lyon, novembre 2023
Photo  : Aurèle Castellane | @broth_earth

"La mouvance antispéciste a historiquement employé et emploie toujours régulièrement l’action directe [...]"

Des écologistes tourné.es vers l’humain.e

A bien des égards, le mouvement écologiste est principalement soucieux de l‘habitabilité de la planète, en tant que support de vie humaine. La préservation de tout le vivant a beau s’être imposée dans le discours écolo, la condition humaine y reste prépondérante.

Certes, les écologistes rejoignent les antispécistes contre l’exploitation animale cruelle : la chasse, l‘expérimentation animale, l’élevage intensif, etc. Aussi, du travail est en cours pour reconnaître politiquement la sentience animale, au sein du parti Les Écologistes notamment. Mais la biodiversité est souvent considérée comme une ressource pour l’humanité, qu’iels protègent par les prismes du bien-être animal et de la diversité des espèces. Mais c’est aussi une approche qui légitime par exemple certaines formes d’élevage ou d’abattage.

Veste au logo de l’association antispéciste L214, Lyon, novembre 2023
Photo : Aurèle Castellane | @broth_earth

Groupement de manifestant.es de L214 et OneVoice, Lyon, mars 2022
Photo  : Sarah Leveaux | @sarah.lvox

Ce qui nous amène au constat que les imaginaires écolos sont souvent spécistes. Par exemple, il est communément admis dans la pensée écolo que le régime alimentaire “de référence” est plutôt végétarien que vegan ; le retour à la traction animale permettrait une décroissance ; des poules réduiraient les impacts d’un foyer.

Nos sources

Au nom des droits des animaux…” : Les actions violentes des groupes animalistes – Centre Français de Recherche sur le Renseignement. (2020, novembre 2). https://cf2r.org/documentation/au-nom-des-droits-des-animaux-les-actions-violentes-des-groupes-animalistes/, / https://cf2r.org/documentation/au-nom-des-droits-des-animaux-les-actions-violentes-des-groupes-animalistes/

Ballast. (2019, décembre 13). BALLAST • Dalila Awada : « Si la justice exclut les animaux, elle demeure partielle ». BALLAST. https://www.revue-ballast.fr/dalila-awada-si-la-justice-exclut-les-animaux-elle-demeure-partielle/

Ballast. (2020, avril 2). BALLAST • Jérôme Segal : « Qui sont les animaux ? ». BALLAST. https://www.revue-ballast.fr/jerome-segal-qui-sont-les-animaux/

Bondon, R. (2022, mai 20). BALLAST • Luttes animales et luttes sociales. BALLAST. https://www.revue-ballast.fr/luttes-animales-et-luttes-sociales/

Ces écoterroristes qui inquiètent l’Europe. (2008, juillet 25). Le Monde.fr. https://www.lemonde.fr/europe/article/2008/07/25/ces-ecoterroristes-qui-inquietent-l-europe_1077191_3214.html

Chevassus-au-Louis, N. (2017). Les animaux peuvent-ils sauver les hommes ?Quand l’intérêt pour l’animal révèle les doutes de l’humanité. Revue du Crieur, 8(3), 4‑19. https://doi.org/10.3917/crieu.008.0004

Formoso, B. (2018). Animalisme versus humanisme ? Études rurales, 202, Article 202. https://doi.org/10.4000/etudesrurales.15409

L214. (2008, mars 25). Emission sur Un éternel Treblinka 1/2. L214. https://www.l214.com/actualites/france-culture-eternel-treblinka-1/

Pas d’Europe plus juste, sans tenir compte des animaux. (s. d.). Parti animaliste. Consulté 4 janvier 2024, à l’adresse https://parti-animaliste.fr/europeennes-2024

Nos autres reportages

Newsletter Sendinblue

Commentaires récents

Aucun commentaire à afficher.
Latest Events
Ads
Event Search

You should choose a search result page. You can choose the page from the Theme Options > Events > Event Search Results Page option.